Nos centres de R&D sont focalisés sur le développement de nouveaux produits et sur l’amélioration des procédés. Nous disposons de trois centres de recherche pour servir nos différents marchés  : en France, aux États-Unis et plus récemment en Australie. 

Conception, tests de laboratoire, prototypage, traitement de petits lots, simulation industrielle … toutes ces étapes de R&D peuvent être effectuées de façon indépendante et confidentielle dans nos centres de recherche avec ou sans la participation d’experts internes. Nos équipes R&D et nos experts multidisciplinaires proposent  des services adaptés à nos clients, allant jusqu’au co-développement.

station d'essai bandeau

Centres d’excellence

Les trois centres de R&D Clextral offrent une gamme complète de services, de ressources et d’expertise:

  • Le centre de R&D en France, situé au siège de la société à Firminy (près de Saint-Etienne) couvre l’agroalimentaire, l’alimentation animale et les Green Industries. Unique au monde, il propose:
    • Deux plateformes de recherche d’extrusion bivis spécialisées pour la nourriture humaine et animale
    • Une plateforme pour le traitement des fibres, en particulier pour l’industrie du papier
    • Une plateforme dédiée aux plastiques et produits chimiques
    • Des équipement périphériques pour l’extrusion, le séchage, l’enrobage.
  • Le centre de R&D aux États-Unis, situé à Tampa (Floride), sert des clients d’Amérique du Sud et du Nord , principalement dans les domaines agro-alimentaires. Il combine la capacité d’extrusion, le séchage et l’enrobage.
  • Le centre de R&D en Australie, située près de Melbourne, est dédié à la technologie brevetée d’Extrusion Porosification (EPT ™), un procédé pour le séchage des produits visqueux avec une réduction significative d’utilisation d’énergie, tout en maîtrisant la taille des particules des poudres afin de leur procurer des nouvelles propriétés fonctionnelles. Le centre est équipé d’une ligne pilote avec une capacité d’évaporation de 30 -50 kg / h d’eau.

Clextral participe activement  à des programmes de coopération scientifique et technologique, accompagnant des organismes de recherche publics et privés. Cela permet de mobiliser des compétences et des capacités externes pour mener des recherches spécifiques afin de favoriser l’innovation.